Benkhelaf :«Je me sens incapablede gérer»

CS ConstantineAyant occupé les fonctions de président de section, la saison écoulée, au côté du président Bouhlassa, Benkhelaf, qui est porté par ses proches, a déclaré que la présidence d’un club comme le CSC n’est pas à la portée de n’importe qui, avant de poursuivre..

«Ma petite expérience acquise cette saison m’a donné l’occasion de me rendre compte que notre club est ingérable eu égard aux problèmes et contraintes existants. Il y a des litiges qui datent de 9 ans et qui resugissent pour freiner votre élan. Aucun dirigeant n’est habilité à gérer ce genre de situations. Il y a des états qui frisent parfois le ridicule, sinon comment expliquer le comportement de certains qui étaient aux commandes du club et qui ont laissé des problèmes après être partis et qui paradoxalement aujourd’hui exigent à ce que des solutions soient trouvées par ceux censés prendre en main le club. Il y a de quoi se poser des questions.» Concernant l’état actuel des choses et leur tournure, M. Benkhelaf dira : «Lors de notre dernière assemblée générale, j’ai pu me rendre à l’évidence que personne n’avait l’intention de postuler à la présidence du club et ce pour les problèmes que nous connaissons tous. De ce fait, il me semble que l’idée d’un directoire est en train de prendre forme et cela me pousse à dire que nous allons vers une autre catastrophe dans le cas où cette option venait à être votée. Peu importe comment mais il serait bénéfique de sortir avec un président si on veut aller vers le redressement du club. Ce n’est pas facile mais certains doivent faire d’autres concessions.»

 

Tahar Aggoune - Le buteur

 


Saisons CSConstantine

Saison 2019/2020

Top