CSC 0 - MOC 1 (27

CSConstantine     CSC 0 - MOC 1    MOConstantine

Fin de match houleuse

Arbitrage : Khelifi, Chaoui et Zid. But : Nahnah 9’ (MOC) Averts : Chache et Sedrati F. (CSC)

CSC : Benmoussa, Meziani, Sedrati F, Sedrati Z, Nasri, Griche, Louadj (Abaci 46’), Saibi, Fares Laouni (Zouaghi 85’), Medjoudj, Chache (Chenine 38’).

Entr. : Slimani

MOC : Azzioune, Belmokh, Bensaci, Kaid Kasbah, Kouachi, Chouieb, Guerrah (Aroua 60’), Matelsi (Daira 60’), Nahnah (Mira 77’), Bouharbit, Bouraoui.

Entr. : Madureira

Cueillis à froid par le but de Nahnah et le bolide qu’il a envoyé dans la cage de Benmoussa en début de partie, les poulains de Slimani sont complètement passés à côté de leur sujet lors de ce derby. Il faut dire que la pression exercée avant le match par certains inconditionnels a eu raison du moral des joueurs du CSC. Ces derniers n’ont pas donné l’impression d’être concentrés sur la rencontre, mais au contraire complètement démotivés, manquant cruellement de confiance et désorientés sur le terrain. Contrairement aux Mocistes bien organisés sur le terrain et qui ont finement exploité les failles de la défense adverse. Après l’inscription du but, les camarades de Bouharbit ont intelligemment géré le reste de la rencontre et ont fait preuve d’une énergie et d’une fraîcheur époustouflante. A l’heure de jeu, le match s’est arrêté pendant quelques minutes à cause des jets de projectiles, particulièrement les fumigènes de la part des fans clubistes mécontents de la prestation de leur équipe. Il est à noter que la fin de match a connu des incidents regrettables dans l’enceinte du stade et en dehors, et ce, de la part des supporters clubistes déçus par le résultat de la rencontre.

L. B. (El Watan)

Slimani : «Je n’ai rien compris»
«Je ne trouve pas de mots pour expliquer pareil comportement de la totalité de mes joueurs. En un mot, ils n’ont rien fait. Aucun joueur n’a justifié, ne serait-ce que les 50% de ses capacités. Et là cela devient préoccupant et c’est pour cela que je préfère ne pas tenter de trouver une explication à chaud. Avec un public pareil qui était derrière son équipe, je ne peux que lui présenter mes sincères excuses, car il méritait autre chose qu’une piètre production qui n’honore ni le staff technique ni les joueurs».

Madureïra : «Je félicite mes joueurs»
«Mes joueurs ont su gérer le déroulement des événements, car il y avait vraiment une grosse pression. La différence s’est faite au niveau de la volonté affichée par mes joueurs qui n’ont pas lésiné sur les efforts. Après le but que nous avons inscrit, nous avons su gérer le match tout en procédant par des contres. Je dois reconnaître que ce match a été marqué par un grand fair-play malgré l'enjeu. D’ailleurs, je profite de cette occasion pour dire bravo aux supporters du CSC qui ont poussé à fond leur équipe».

Lire la suite : CSC 0 - MOC 1 (27

USB 1 - CSC 0 (26

USBiskra        USB 1 - CSC 0       CSConstantine

L'essentiel pour Biskra

par H. L.

L'US Biskra a, en dépit de ses absences, joué le jeu et démenti la rumeur d'arrangement dans ce match. Dès l'entame des débats, Biskris et Constantinois optèrent pour la prudence avant que le virevoltant attaquant Boukous n'annonce la couleur à la 8ème minute en se présentant seul face au gardien Benmoussa qu'il ne put tromper. Ce dernier se déploya pour préserver sa cage vierge à la 11ème minute suite à un coup franc de Bouteréa. La réplique constantinoise interviendra à la 24ème minute mais Amari et Meddour veillaient au grain. Par la suite, on assista à l'ouverture du score suite à un contre de Bouteréa qui plaça idéalement Jilali, lequel, d'une tête canon au second poteau, battra l'infortuné Benmoussa. Ce but motiva davantage les locaux qui tentèrent le K.-O. mais sans résultat, et ce, en raison de la méforme de Boukous et Bouakak. Loin de se décourager, les visiteurs vinrent à leur tour porter le danger dans le camp biskri par Griche et Louadj mais sans changement au tableau d'affichage.

En seconde période, l'incorporation de Farès El-Aouni aidé par l'omniprésent Medjouj donna plus de mordant à l'attaque constantinoise qui faillit rétablir l'équilibre par Griche. Cette chaude alerte donna à réfléchir aux Biskris qui se procurèrent de nettes occasions de scorer par Bouakak à la 61ème minute, Boukous à la 64ème minute, Balaoui à la 70ème minute et Benyamina. Ce manque de réalisme des locaux mettra en confiance les visiteurs qui, par Saïbi, Medjoudj, Abaci et Farès El-Aouni, contestèrent cette victoire jusqu'au coup de sifflet final de Boumaza.

 

 

Nos banni

Vous avez un blog, une page perso, un site internet ? et vous voulez soutenir ce site pour le faire connaitre à vos visiteurs ? insèrez une de nos bannières dans vos pages en insèrant ce bout de code HTML :

►Pour la bannière N°01 :

Ce qui donne ceci :

CSConstantine


►Pour la bannière N°02 :

Ce qui donne ceci :

CSConstantine


►Pour la bannière N°03 :

Ce qui donne ceci :

CSConstantine

La ville

Que dire sur Constantine ? Voici une vidéo qui résume tout ce qu'on ne peut pas dire avec des mots pour décrire la splendeur de cette ville...

Constantine à travers le temps :

" name="movie" /> ">

OMA 1 - CSC 0 (2

ImageOMA 1 - CSC 0Image

Arzew - Stade Kerbouci Menouar
Arbitrage de MM Haddadh, Bouzeboudja, Bouhassoune
Buts : Benyoub (71')
Avertissements : Zouaghi, Djeffaf

OMA : Habi, Mana, Dediaf, Semache, Benaoumer, Boutouba (Mahieddine 73'), Talbi, Benyoub, Hamaïda (Dala 65'), Aïni, Meghoufel.
Entr. : Ch. El Ouazani
 
CSC : Benmoussa, Meziani, F. Sedrati, Regdi, Nasri, Griche, Djeffal, Benhamadi, Saïbi (Zouaghi 23'), Kara, Keraghel (Bouderbal 78').
Entr. : Mehimdat

OMA 1 - CSC 0 (2

ImageOMA 1 - CSC 0Image

Arzew - Stade Kerbouci Menouar
Arbitrage de MM Haddadh, Bouzeboudja, Bouhassoune
Buts : Benyoub (71')
Avertissements : Zouaghi, Djeffaf

OMA : Habi, Mana, Dediaf, Semache, Benaoumer, Boutouba (Mahieddine 73'), Talbi, Benyoub, Hamaïda (Dala 65'), Aïni, Meghoufel.
Entr. : Ch. El Ouazani
 
CSC : Benmoussa, Meziani, F. Sedrati, Regdi, Nasri, Griche, Djeffal, Benhamadi, Saïbi (Zouaghi 23'), Kara, Keraghel (Bouderbal 78').
Entr. : Mehimdat

CSC 0 - CAB 0 (1

Image    CSC 0 - CAB 0    Image

Constantine - Stade Benabdelmalek (huis-clos) spectateurs.

Arbitrage de Djerboua, Tis, Berrouane
Avertissements : Naceri (24') - Behloul (54')

CSC : Benmoussa, Meziani, F. Sedrati, Regdi, Naceri, Griche, Djeffal, Benahmadi, Saïbi (Mosbah 72'), Kara, Laouni.
Entraîneur : Mehimdet.

CAB : Babouche - Soualah, Belmili, Aribi, Behloul - Bekha, Benhassen, Kebia (Bounab 63') - Ouachem, Ouichaoui, Bourahli.
Entraîneur : Ameur Djamil.

CSC 0 - CAB 0 (1

Image    CSC 0 - CAB 0    Image

Constantine - Stade Benabdelmalek (huis-clos) spectateurs.

Arbitrage de Djerboua, Tis, Berrouane
Avertissements : Naceri (24') - Behloul (54')

CSC : Benmoussa, Meziani, F. Sedrati, Regdi, Naceri, Griche, Djeffal, Benahmadi, Saïbi (Mosbah 72'), Kara, Laouni.
Entraîneur : Mehimdet.

CAB : Babouche - Soualah, Belmili, Aribi, Behloul - Bekha, Benhassen, Kebia (Bounab 63') - Ouachem, Ouichaoui, Bourahli.
Entraîneur : Ameur Djamil.

CSC 3 - PAC 1 (25

ImageCSC 3 - PAC 1Image

Intraitable à domicile

Stade : Benabdelmalek (Constantine)
Affluence : moyenne
Arbitres : Mehidi, Belfekroun, Nasri
Avertissements : Meziani (80’), Chaouaou (87’) (CSC) ; Benyettou (30’, 85’) , Tedjar (45’), Mebani (54’, 75’) (PAC)
Expulsions : Mebani (75’), Benyettou (85’) (PAC)
Buts : Chache (19’ sp), Griche (24’), Chenine (90’+2) (CSC) ; Benachour (11’) (PAC)

CSC : Benmoussa, Chaouaou (Outtar 90’+3), Meziani, Z. Sedrati, Nasri, Griche, Chache (Chenine 61’), Louadj, Laouni (Zouaghi 80’), Medjoudj, Saïbi
Entraîneur : Slimani
PAC : Kermiche, Benyettou, Mebani, Bouchaïr, El Orfi, Tedjar, Bouzar (Ouali 30’), Belaïd, Bouaïcha (Melika 58’), Touati (Baouche 70’), Benachour
Entraîneur : Bouhellal

C’est devant des gradins clairsemés que le CS Constantine a battu une équipe du Paradou AC pourtant bien organisée, mais manquant de mordant en attaque. Les Constantinois ont su maîtriser le jeu de manière générale, bien qu’ils aient été menés au score, se révélant ainsi intraitables à domicile.
T. H.

CSC 3 - PAC 1 (25

ImageCSC 3 - PAC 1Image

Intraitable à domicile

Stade : Benabdelmalek (Constantine)
Affluence : moyenne
Arbitres : Mehidi, Belfekroun, Nasri
Avertissements : Meziani (80’), Chaouaou (87’) (CSC) ; Benyettou (30’, 85’) , Tedjar (45’), Mebani (54’, 75’) (PAC)
Expulsions : Mebani (75’), Benyettou (85’) (PAC)
Buts : Chache (19’ sp), Griche (24’), Chenine (90’+2) (CSC) ; Benachour (11’) (PAC)

CSC : Benmoussa, Chaouaou (Outtar 90’+3), Meziani, Z. Sedrati, Nasri, Griche, Chache (Chenine 61’), Louadj, Laouni (Zouaghi 80’), Medjoudj, Saïbi
Entraîneur : Slimani
PAC : Kermiche, Benyettou, Mebani, Bouchaïr, El Orfi, Tedjar, Bouzar (Ouali 30’), Belaïd, Bouaïcha (Melika 58’), Touati (Baouche 70’), Benachour
Entraîneur : Bouhellal

C’est devant des gradins clairsemés que le CS Constantine a battu une équipe du Paradou AC pourtant bien organisée, mais manquant de mordant en attaque. Les Constantinois ont su maîtriser le jeu de manière générale, bien qu’ils aient été menés au score, se révélant ainsi intraitables à domicile.
T. H.

Saisons CSConstantine

Saison 2019/2020

Top