CAB 2 - CSC 0 (20

ImageCAB 2 - CSC 0Image

Les Aurés culminent par-dessus Constantine

Stade 1er-Novembre - Batna
Affluence : moyenne.
Arbitres : Boumaza, Fedaoui, et Zeghad
Buts : Ouichaoui (22’), Djillali (40’) (CAB)
Avertissements : Boulaïnine (6’), Benmoussa (17’) (CSC) - Benhacene (43’) (CAB)

CAB
Babouche, Soualhi, Amieur, Benmili, Aribi, Chebana, Benhacen, Bakha (Saidi 68’), Djillali (Rahmoune 88’), Bourahli, Ouichaoui (Hamdaoui 76’)
Entraîneur : Zekri

CSC
Benmoussa, Meziani, Fouad Sedrati, Nasri, Guehche, Griche (Chaouaou 64’), Djeffal, Abaci (Saïbi 64’), Kara, Chache, Boulaïnine (Farès Laouni 76’)
Entraîneur : Slimani

D’entrée, les Batnéens ont imposé leur jeu exerçant un pressing très haut pour acculer l’adversaire dans ses derniers retranchements. La première occasion nette est à mettre à l’actif des locaux, Amieur sur le flanc droit ouvre sur Bourahli à l’intérieur de la zone de réparation, qui reprend de la tête mais voit sa balle heurter le poteau gauche (6’). Les Batnéens appuient sur le champignon et se créent occasion sur occasion. Ils vont même obtenir un penalty après que Bourahli eut été fauché à l’intérieur de la surface de réparation. Moncef Ouichaoui se charge de le botter, mais rate le cadre (18’). Nullement découragés par ce ratage, les Batnéens repartent à l’assaut et seront récompensés de leurs efforts. Une passe de Djillali trouve Ouichaoui à l’intérieur des 18 mètres, ce dernier prend tout son temps pour placer un tir à ras de terre qui fait mouche. Alors qu’on s’attendait au réveil des Constantinois, ce sont, au contraire, les locaux qui parviennent à aggraver la marque peu avant la pause, suite à une erreur des défenseurs visiteurs, qui ont cru à un hors jeu de Djillali. Ce dernier a réussi à lober, des 18 mètres, le gardien de but constantinois. Ce but a complètement déstabilisé les poulains du coach Slimani, qui ont même failli encaisser un troisième but (41’). En seconde période, les Clubistes se sont rués à l’attaque pour revenir au score, mais leur domination était stérile devant une équipe batnéenne qui a su gérer intelligemment son avance à la marque en renforçant le milieu de terrain, ce qui a énormément gêné les visiteurs.

Noureddine Helis (le buteur)

 


Top