L'histoire du Club Sportif Constantinois

 

La grande histoire du Doyen

 

Plus qu’un club de football, le CSC est toute une histoire, une légende qui puise ses racines dans les terres de Constantine. à travers les années de son éxistence c'est toute l'histoire de l'algérie et les hommes qui ont fait honneur au pays qui défile.

Parler du sport algérien ne peut se faire sans parler du doyen des doyens : le CSC, la première association sportive de football de l’Algérie.

Malgré les pressions colonialistes et les douloureux événements historiques que connut notre pays, cette association sportive perdura au fil du temps sous trois sigles différents :

 

- IKBAL Emancipation de 1898 à 1909.

- L’étoile du Club Musulman Constantinois de 1916 à 1918

- Le CSC depuis le 26 juin 1926.

Trois sigles mais un seul club, avec les mêmes objectifs, les mêmes valeurs et les mêmes couleurs..

 

1898 - 1909
IKBAL EMANCIPATION

Vers la fin du 19me siècle, après plus de 50 années de domination coloniale depuis la prise de Constantine en 1837, un groupe d’amis eurent l’idée de promouvoir la culture et le sport à Constantine et créèrent le CSBC (Cercle Salah Bey Constantinois).

Ainsi, le CSBC qui avait son siège à Sidi Djellis (dans la vieille ville) donna naissance en 1898 à un club de football , l’ IKBAL Emancipation, dont le premier comité se réunira à la ferme Bencheikh Lefgoun Sarkina.
Les couleurs choisies étaient le Vert et le Noir traduisant l’espérance en deuil.

Le CSBC promulgua un grand nombre d’associations culturelles et sportives autres que le football avec l’appui de tous les constantinois qui répondirent favorablement pour s’impliquer dans les différentes activités. (théâtre, musique, scootisme etc.)

Ainsi, cette période fût le grand départ du mouvement culturel et sportif dans notre pays et plus particulièrement à Constantine dont le nom est gravé dans l’histoire.
Leurs situations étaient évidemment jugées irrégulières par bon nombre de colonialistes qui étaient contre l’existence d’une quelconque activité de la société musulmane de Constantine.

L’activité grandissante des indigènes musulmans n’était pas sans laisser les colonisateurs insensibles et c’est ainsi que, de pressions en pressions, les forces coloniales arrivèrent à procéder à sa mise à mort en 1909.

De 1909 à 1912, l'administration coloniale s'accaparent du nom de l'association et l'utilise à sa guise en déviant la nature de son activité, l'association devient une structure sans âme et ses vrais dirigeants entrent dans la clandestinité.

1916 - 1918
ETOILE CLUB MUSULMAN CONSTANTINOIS

Le club de football IKBAL Emancipation réapparaîtra toutefois en 1916 avec les mêmes couleurs mais cette fois-ci sous le nom de l’étoile Club Musulman Constantinois au café turque Fandouk Zait exploité à l’époque par Si Mohamed Hadjar.


En 1916, l’étoile Club Musulman Constantinois bat l’AS Montpellier à Alger lors d’une rencontre qui s’est déroulée au Champ manœuvre, sur le score de 2 à 0 buts marqués par Fedaoui Lamri et Zellagui Ahmed.


L’étoile Club Musulman Constantinois devient Champion d’Algérie.


La même année, il remporte la coupe d’Afrique du Nord, en battant le Stade Gaulois Tunis par 4 buts 2, après s’être qualifié au préalable aux dépens du Red-Star d’Alger classé second au titre du championnat national.

L’étoile Club Musulman Constantinois eut une existence de courte durée en raison du déclenchement de la première guerre mondiale (1914-1918) et se résigna à disparaître après l’armistice signé le 11 novembre 1918, sous la contrainte du pouvoir colonial.

Saisons CSConstantine

Saison 2019/2020

Top