L'Actu du CSC

Actu forum

Instagram #

Dernières vidéos

  • Prochain match
  • Dernier match
Journée 7
21 septembre 2018 17:00
CS Constantine
CSC
-:- Paradou AC
PAC
Détails
Journée 5
10 septembre 2018 19:00
CS Constantine
CSC
3:0 USM Bel Abbes
USMBA
Rapport

Résultats

Journée 7
USMA USM Alger  -  AS Aïn M'lila ASAM
CSC CS Constantine  -  Paradou AC PAC
JSK JS Kabylie  -  CR Bélouizdad CRB
CABBA CA Bordj Bou Arreridj  -  MO Béjaia MOB
NAHD NA Hussein Dey  -  USM Bel Abbes USMBA
DRBT DRB Tadjenanet  -  JS Saoura JSS
MCO MC Oran  -  MC Alger MCA
OM O Médéa  -  ES Sétif ESS

Classement

# Équipe PTS J +/-
2 ES Sétif 11 6 4
3 NA Hussein Dey 11 6 2
4 CS Constantine 9 6 3
4 Paradou AC 9 6 3

CSC 2 - MOC 1 - Zeghrour enflamme Hamlaoui

Les Sanafir, fermement décidés à venir à bout de leur frère ennemi, débuteront la partie de plus belle. Dès la 2e de jeu, le score était déjà à 1-0 sur une belle détente verticale de Zeghrour qui ponctue un centre de Medjoudj d’une tête qui se loge sous la barre de Babouche. Les Vert et Noir enflammeront littéralement le stade. Les poulains de Janacovick, qui ont opté pour un football porté sur l’offensive, acculent de nouveau leurs visiteurs. Ces derniers multiplient les fautes et, sur une incursion, Nehili se fait faucher par Remache. L’arbitre Bichari siffle un penalty et c’est Medjoudj qui est chargé de l’exécuter, mais celui-ci tire à côté et rate le cadre (10’). Le CSC aurait pu tuer le match. Encouragés par ce coup du sort, les poulains de Zekri se ressaisissent et arrivent à se créer quelques bonnes opportunités. Ouichaoui, sur une remise de Abadli face au gardien, n’arrive pas à cadrer son tir (20’).

Il faut dire que le recul massif allait être très préjudiciable aux Sanafir, puisque sur une mauvaise entente de l’arrière-garde, Ouichaoui, profitant d’une hésitation de la défense et à l’entrée des 18 mètres, arrive à enrouler son ballon et trouve la lucarne de Daif (26’). Un but contre le cours du jeu qui redonnera confiance aux Mocistes qui faillirent corser l’addition par Nahnah qui tente lui aussi, dans la même position que celle de Ouichaoui, d’enrouler sa frappe.

Il a fallu l’intervention énergique de Chaouaou pour sauver les meubles (28’), puis c’est Daif qui sauve énergiquement dans les pied du même joueur à la 30’. Après ce passage à vide, les Sanafir reprennent les choses en mains dans le dernier quart d’heure, mais sans trop être efficaces devant malgré quelques bonnes opportunités.

Après la pause-citron, les Sanafir entrent avec les mêmes intentions offensives. Dob a failli faire mouche sur un bon centre de Medjoudj (49’), mais du côté du MOC, on ne voulait pas aussi se résigner et Belmokh, sur un tir fulgurant des 20 mètres, oblige Daif à se détendre pour sauver sa cage (55’). Cela dit, un incident de jeu a cassé le rythme de la rencontre puisque sur un tacle de Khenifssi sur Meziani, le poteau de corner se brise en deux et engendrera un arrêt de jeu de plus de six minutes, et c’est là que le douzième homme du CSC se réveille et encourage ses protégés qui se sentent de nouveau pousser des ailes.

On jouait la 75’, quand Zeghrour, bien embusqué, s’élève à nouveau et met une tête piquée imparable. C’est la douche écossaise chez les Mocistes. Le coach Zekri jouera son va-tout en incorporant trois attaquants à la fois, mais les Sanafir résistent et tiennent bon, à la grande joie de leurs supporters.

 

Liberté-Foot

 

 

 


Top