L'Actu du CSC

Actu forum

Instagram #

Dernières vidéos

  • Dernier match
  • Prochain match
Journée 10
11 octobre 2018 17:45
ES Sétif
ESS
2:0 CS Constantine
CSC
Rapport
Journée 11
20 octobre 2018 17:00
CS Constantine
CSC
-:- O Médéa
OM
Détails

Résultats

Journée 10
ASAM AS Aïn M'lila 0  -  0 JS Saoura JSS
USMBA USM Bel Abbes 2  -  2 MO Béjaia MOB
JSK JS Kabylie 3  -  2 DRB Tadjenanet DRBT
CRB CR Bélouizdad 0  -  1 USM Alger USMA
OM O Médéa 1  -  1 MC Oran MCO
ESS ES Sétif 2  -  0 CS Constantine CSC
MCA MC Alger 2  -  1 NA Hussein Dey NAHD
PAC Paradou AC  -  CA Bordj Bou Arreridj CABBA

Classement

# Équipe PTS J +/-
5 MC Alger 15 10 -3
6 JS Saoura 14 10 5
7 CS Constantine 13 10 2
8 MO Béjaia 13 10 -2

Djamel Allam a conçu un plan d’action qui, selon ses dires, permettra à ce club monumental de se hisser au bout de quelques exercices au rang qu’il mérite. En tout état de cause, il n’a pas donné beaucoup de détails sur ce fameux plan lors du point de presse qu’il a animé lundi dernier au restaurant des Platanes. Néanmoins, il a parlé de certaines mesures à prendre à court, à moyen et à long terme. Des mesures qui consistent en la relance de la formation au sein du club d’autant, affirme-t-il, que tout est déjà fait en prévision du démarrage de la saison 2008- 2009. Recrutement, réservation pour le stage d’intersaison… «Nous révèlerons les détails de ce plan au moment opportun», se contentera-t-il de dire en guise de réponse aux questions des journalistes dans une langue plutôt approximative. Sauf qu’il est, selon ses propres mots, prématuré de parler de l’accession en ces moments et ce, avance-t-il, pour éviter «toute sorte de pression au départ sachant que beaucoup de grosses cylindrées prendront part au championnat de deuxième division lors du prochain exercice, comme le MCO». «Mais l’accession reste le vœu de tous les clubistes», ajoutera-t-il. Ses motivations ? «L’amour que je porte au club m’interpelle pour lui donner quelque chose en ces moments si difficiles !» Qui est ce monsieur ? Il se dit «interprète» et parle six langues : anglais, suédois, thaïlandais et norvégien en plus du français et de l’arabe. Il a intégré l’assemblée générale du club, dont il n’a «aucune idée» de ses rapports de force, au lendemain de la 35e journée du championnat comme membre bienfaiteur. Il aime le CSC au point où il s’est déclaré prêt à aider le futur président au cas où il lui arriverait de perdre la joute électorale qui se tiendra fin juin. A-t-il les moyens nécessaires pour la mise en œuvre de sa politique et la revalorisation du CSC dont la situation frôle la catastrophe (dettes étouffantes, la totalité des joueurs en fins de contrat…) ? «Le problème du CSC n’est pas un problème d’argent. Le club souffre d’une crise d’hommes. Autrement dit, ce sont les méthodes archaïques de gestion qui ont mené le club à cette situation», enchaînera- t-il. Et de proposer d’installer une commission ad hoc qui statuera au cas par cas s’agissant des dossiers des créanciers et opter pour le rééchelonnement de ces dettes à condition que les pouvoirs publics apportent leur contribution en débloquant les comptes bancaires du club. Ses relations avec les milieux sportifs ? Il en garde un mauvais souvenir qui remonte à son enfance. «On m’a renvoyé de l’équipe minime du CSC parce que mon père ne travaillait pas dans le secteur de la mécanique à l’époque», déclarera-t-il. Sur un autre chapitre, il aurait déjà recruté un entraîneur qui porte la double nationalité palestinojordanienne, Ibrahim Abdallah Dajani. Pour lui, cet entraîneur, un inconnu également, est assez compétent pour diriger la barre technique du CSC. Il n’a pas un diplôme académique, mais possède une multitude d’attestations qui sanctionnent des stages pratiques effectués au Brésil, en Angleterre, en France, en Norvège, pour ne citer que ceux-ci. En effet, Ibrahim Abdallah Dajani, qui était également présent à ce point de presse avait commencé le coaching dans les années 1970 dans le club jordanien Al-Wahadate avant d’intégrer au milieu des années 1990, la barre technique du club norvégien de la banlieue d’Oslo, le Stabæk Fotball de Bærum, vainqueur de la coupe de la Norvège en 1998 et promu en Tippeligaen (première division du championnat de football de Norvège rebaptisé ainsi en 1991 à cause du sponsor de la Norsk Tipping, la loterie nationale de la Norvège) en 2005. Il apprécie, à travers les comptes rendus de la presse sportive algérienne, positivement le niveau de la compétition en Algérie, des joueurs et du football algérien en général. «Quelques mois sont passés déjà depuis que je suis en Algérie comme je lisais régulièrement les titres algériens de la presse sportive, ça m’a permis d’avoir une idée sur les qualités des joueurs algériens », indiquera-t-il.

 

Lyas Hallas - Le Soir d'Algérie

 

CS Constantine



Top