Ligues 1 et 2 : 14 clubs menacés d'interdiction de recrutement

La Fédération algérienne de football (FAF) a accordé à 14 clubs des deux Ligues professionnelles (1 et 2) un délai jusqu'au 15 juin prochain pour "assainir leurs contentieux et

apurer leurs dettes à l'endroit des joueurs professionnels", indique l'instance fédérale à l'issue de la réunion de son bureau exécutif jeudi
soir. La FAF a prévenu que "faute de quoi, ils (les clubs) seront interdits de recrutement pour la saison prochaine".


Les formations concernées sont : le CS Constantine, le RC Arbaa, le MC Oran, l'USM Harrach, le RC Relizane, et le CR Belouizdad, de la Ligue 1 et le CA Batna, l'O Médéa, le CABB Arréridj, l'USMM Hadjout, la JSM Béjaia, l'USM Bel-Abbès, l'OM Arzew, et le MC Saida, de la Ligue 2.


La même source a précisé que la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) a reçu beaucoup de dossiers émanant de joueurs professionnels non payés depuis plusieurs mois, ajoutant qu'un système de médiation est mis en place pour régler les contentieux entre les parties dans un délai de huit jours.


"Passé ce délai et l'absence d'un accord mutuel, la CRL traitera les dossiers conformément au règlement", a encore ajouté le communiqué de la FAF. Et de poursuivre : "Ces clubs devront être obligatoirement convoqués devant les organes juridictionnels pour justifier leur situation au plus tard fin juin 2016. Si la situation des clubs concernés demeure inchangée, les sanctions prévues par les règlements seront rigoureusement appliquées".


La FAF rappelle, en outre, que "la CRL n'est éligible qu'aux joueurs et clubs professionnels".


Par ailleurs, les clubs et joueurs amateurs sont prévenus "qu'il est strictement interdit de distribuer des salaires en dehors des frais engagés, et tout dépassement par les clubs amateurs sera sévèrement sanctionné conformément aux règlements en vigueur", conclut la première structure footballistique nationale